Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 décembre 2020 2 15 /12 /décembre /2020 21:07

 

Le temps n'est plus ! Aurores créatrices

De longs moments colorés et légers.

Fluidité cadence de l'instant

Prédisposant à l'oubli de ce corps.

Sages pensers tout à fait épanouis.

 

Le temps est là ! Présence irrémédiable

Du dictateur qui gouverne la vie

Brise l'élan discordance du temps.

Déclins de jours avivés par le sang.

Pensers blessés durant tout ce carnage.

 

Le temps est là ! La cage se referme.

Le quotidien avec ses habitudes

Perd le fil d'or des fantasmagories

Que le soleil promettait à l'envi !

Déception. Retrouver un ailleurs ?

 

Rester ici ? S'enfuir dans sa mémoire

Seule à trouver et prestement glaner

De-ci de-là, soyeux cocons fragiles

Dissimulant de tendres souvenirs

Que le Tyran ne pourra me ravir.

 

 

Denise Doderisse

 

 

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2020 1 09 /11 /novembre /2020 21:13
 

 

Goutte d'opale en ce déluge

Soixante vifs scintillements …

Mais les éclats dessus la feuille

S évanouissent immédiatement.

 

 

D'éclats de pluie instantanés

Voici le temps qui dégouline

Car il n'est pas un seul brin d'eau

qui s'arrête dans le regard

 

 

                               On oublie aussitôt l'éclat

de toutes ces gouttes précieuses

que les yeux rêvaient d'emporter

comme sourire d'éternité

 

 

Denise Doderisse

 

Partager cet article
Repost0
5 avril 2020 7 05 /04 /avril /2020 08:00

 

 

 

Vous vous précipitez, très chère Dorothée,

Bien avant tout le monde, vers le buffet gratuit.

Sourire charmeur aux lèvres, à grandes enjambées,

Dents longues et tranchantes, mine réjouie.

 

 

Tout un chacun attend les personnalités.

Mais…il est temps pour vous de goûter les biscuits 

Et de vous esclaffer et de vous empiffrer,

De vous remplir la panse. J'en suis ébaubie !                                   

 

 

Évitez donc un peu de faire tant la goinfre !

Attendez la fin des oraisons pour vous oindre

De petits fours, foie gras et autres cochonnailles.

 

 

Vous semblez ignorer qu'à la fin on s'étouffe

De vouloir rejouer ainsi la grande bouffe !

Vous finirez comme eux à faire ainsi ripaille !

 

 

Denise Doderisse

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 avril 2020 3 01 /04 /avril /2020 09:56

 

 

Si m'en croyez, la vie peut être belle

Si regardez la saison surréelle

Prégnante de jeunes pousses et boutons

Feuilles accompagnées de leurs chatons

Égaillés par une brise ficelle.

 

 

 

Le grand maître œuvre avec pelle et truelle

Espérant créer une ribambelle

De couleurs et d'effluves en feston

Si m'en croyez

 

 

 

Chantonnez les soi-disant ritournelles

Pour charmer les oreilles des cruelles

Et qu'en-dira-t-on et joyeux dictons

Pour faire la joie de tous barytons

Qui fredonneront la vie en dentelles

Si m'en croyez

 

 

Denise Doderisse

 

 

 

Partager cet article
Repost0
26 mars 2020 4 26 /03 /mars /2020 20:13


Au bord du soleil couchant
un rameau exalté glisse
dans les eaux volubilis
en spirale agonisant
Il pleure. Mais quel est son tourment ?

 

Un nuage blanc s'argente
et se perruque de gris
sur la mer endolorie
à l'écume galopante
Il pleure. Mais quel est son tourment ?

 

Le jasmin lance ses fleurs
à la grâce du soleil
et veut imiter la treille
dans un élan de douleur
Il pleure. Mais quel est son tourment ?

 

Mon cœur roseau si tremblant
dodeline de désespoir
Il se veut incantatoire
et son chant devient violent
Il pleure. Mais quel est son tourment ?

 

Plus de rime ni riche ni pauvre
à ces mots tendresse amour
La glaneuse aux alentours
s'empresse de faire son œuvre
Et le bonheur envolé pleure 

 

Denise Doderisse

Partager cet article
Repost0
24 mars 2020 2 24 /03 /mars /2020 21:12

 

Le bel aujourd'hui s'est emparé de l'azur

Avec l'audace qui évince les nuées

Et suspend dirait-on la vie éberluée

Devant ce manège pareil à l'enclosure

 

Alors les oiseaux en tendre demi-mesure

Secouent l'audacieux de leurs chants enjoués

Et puis les cigales de leurs cris stridulés

le déchiquettent en font de la dentelure

 

Sa virginité brisée il reste pourtant

Ce vivace jour d'hui ô combien insouciant

Lui qui méconnaît les gageures de la vie

 

Il n'est que le présent dont il jouit ardemment

Et n'a pour la kyrielle des jours que mépris

Il reviendra demain en Phénix triomphant

 

 

Denise Doderisse

 

 

Partager cet article
Repost0
23 mars 2020 1 23 /03 /mars /2020 21:15

 

Vous étiez mon abri mon nid d'herbes douces

Ma rose de porcelaine ma liane de jade

Mon oiseau de paradis ma pluie de corail

Mon pourpre lilas des Indes et mon balisier 

 

 

Vous étiez ma mangue onctueuse et si tendre

Ma pomme cannelle fragile sous sa rude écorce

Mon fruit de la passion dans sa modeste robe

Mon corossol doré de fraîcheur étoilée

 

 

Et vous étiez mon majestueux flamboyant

Mon palmier larges palmes et mon arbre de soie

Vous étiez mon abri mon nid d'herbes douces

Ma rose de porcelaine ma liane de jade

 

 

Dedans le paysage aride de mon âme

 

 

Denise Doderisse

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
18 mars 2020 3 18 /03 /mars /2020 21:37

 

De la musique avant toute chose
Et ses notes en vrilles serrées
qui glissent sur le fil des idées
sur la pointe des cœurs trop moroses

 

Vois là les croches et double croches 
Qui escaladent blanches et noires
 Les triple croches crient leur espoir
 d'opérer une subtile approche

 

Toutes virevoltent en un ballet 
Où grâce et harmonie se marient
en intense fantasmagorie
Elles s'égrènent comme chapelets 

 

Elles raturent l'espace rayent le temps 
Endiguent le vain cheminement 
de la solitude brillamment 
Imposent leurs troublants contre-temps
 

 

De la musique avant toute chose
Alors le violent fracas des guerres
S'envolera au diable vauvert 
De la musique avant toute chose…


Denise Doderisse


 

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2019 2 10 /12 /décembre /2019 19:45

MA LIBERTÉ…

 

 

Ma liberté ne jaunit point,

mot imprimé et répété,

Sur un parchemin mal-en-point,

effleuré par un œil dupé

tant obsédé par le papier.

Ma liberté, ivre de pluie,

De mille notes va s'extasier !

Ma liberté est rhapsodie.

 

 

L'ardent soleil en contrepoint

caresse mon corps explosé.

Avec douceur, l'astre le joint

aux mille brins d'herbe grisée.

Alors sur ma lèvre lovée,

l'herbe égrène rondes en pluie

en un murmure idolâtré…

Ma liberté est rhapsodie.

 

 

L'alizé odeur de benjoin,

d'un mouvement de balancier,

me revêt d'un léger pourpoint,

habilement le fait danser !

Ma liberté, c'est de prêter

mon corps à son rythme averti

vers lendemains émerveillés…

Ma liberté est rhapsodie.

 

 

Poète, vis ta liberté.

Amour est aussi harmonie

dans ces mélodies spontanées !

Ma liberté est rhapsodie.

 

 

Denise Doderisse

Partager cet article
Repost0
23 février 2014 7 23 /02 /février /2014 18:23

 

 

 

 

LE VOLEUR

 

 

 

 

Les souvenirs s'en vont, s'en viennent,

Comme gouttes de pluie dansant

au gré du vent et de la peine

sur le carreau flaque de sang.

Flèches souvenirs menaçants

souvenirs tristes qui enchaînent

doux souvenirs qui me reviennent

et que je berce tendrement

 

 

Il pleut, il pleut des souvenirs

au moindre changement de vent.

Il en pleut à se déconstruire

dans un silence assourdissant.

Et souvenirs vont s'égaillant…

Vie déclinée en points de mire

mirages impossibles à décrire.

Tout s'évanouit avec le temps.

 

                                                                                               

 

 

                                                                                           Denise Doderisse


 

 

 

Partager cet article
Repost0

  • Denise Doderisse
  • Un blog qui présente certaines de mes créations ...selon l'humeur du jour et qui se réjouit d'entrer en relation ( et échange ) avec les blogs  portant le même intérêt à toutes formes d'art...
  • Un blog qui présente certaines de mes créations ...selon l'humeur du jour et qui se réjouit d'entrer en relation ( et échange ) avec les blogs portant le même intérêt à toutes formes d'art...

Recherche

Pages