Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juillet 2019 5 26 /07 /juillet /2019 15:50

 

Il faut tenter de vivre

Il faut tenter de saisir

Ces éclats de joie

La rose de porcelaine

ferme et bien dessinée

L'élégante orchidée

vibrant sur la branche conquise

Le bougainvillier pavanant

ses couleurs explosées

Le froissement métallique des palmiers 

au moindre souffle d'air

 

Et puis le perroquet étalant

bruyamment ses couleurs provocantes

Le sucrier à gorge jaune

audacieux et gourmand

de sucre de canne

L'aigrette à l'affût

auprès des bœufs paisibles

Et puis le pélican guetteur

jouant les sentinelles

en bord de mer

La sterne qui spirale

avec grâce

sur un souffle chaud

 

Et puis la vague

déferlante ou caressante

et son écume iridescente

s'épanouissant sur les rochers

Spectacle vivant

sans cesse renouvelé

 

Et puis…et puis…

 

 

Alors quand le cœur refroidi

ne goûte plus ces bonheurs

Pour quoi tenter de vivre.

 

Denise Doderisse

 

 

Partager cet article
Repost0
26 juillet 2019 5 26 /07 /juillet /2019 15:45

 

J'irai vers le silence du grand bleu

de la mer

Pour effacer les mots

sablonneux de la vie

Mots piétinés

dévoyés galvaudés

serments parjures

Juste bons à effacer

 

J'irai vers le silence ouaté et blanc

des nuages

Pour étouffer les mots

aimables faux-amis

francs hypocrites

faux-fuyants faux-semblants

simulacres

Juste bons à dépérir

 

J'irai vers le silence ardent et dur

du désert

Pour assécher les mots

qui ne soulagent plus

les mots livides

qui ont le froid aux yeux

et créent le vide

Juste bons à mépriser

                                                                                         

J'irai vers le silence paisible

de la nuit

Pour savourer l'absence

des pourquoi des comment

et des toujours

nargués par les jamais

Mots verrouillés

Juste bons à oublier

 

Alors

j'irai au bout de moi en un soupir

vers un long silence

fourmillant d'éclats d'étoiles

A l'entour

danseront les silences généreux

heureux

de combler ma vie

 

Denise Doderisse

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2019 7 14 /07 /juillet /2019 21:34

AU CIRQUE

 

 

 

Longs triangles rouges et blancs

Du chapiteau

Emmener les petits et grands

Avec manteaux

Regarder assis sur les bancs

Ornementaux

Le déploiement des chevaux blancs

Accelerando

Le festival des éléphants

Decrescendo 

Les trapézistes arrogants

Glissando

Et puis le clown tonitruant

Rigoletto

Son acolyte bêtifiant

Desperado

Beaucoup de joie pour les enfants

Eldorado

Mais un peu moins pour les parents

Grosso Modo

 

 

Denise Doderisse

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2019 1 08 /07 /juillet /2019 19:08

Je suis nuage

J'avance poussée

Par le vent de la vie

 

Protéiforme

Etrécie d'espoir

Bouffie de désespoir

 

Comme nuage

Dans sa course folle

Nature m'engloutira

 

 

 

Denise Doderisse

 

 

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2019 5 05 /07 /juillet /2019 19:30

      La nuit

 

 

 

Et la nuit s'écoule

en longues traînées

de sombre velours

piqueté d'argent

 

J'avance les mains

vers la nuit bleutée

Gants perlés d'étoiles

doux comme jasmin

 

La nuit glisse en moi

souple et folâtre

Puis elle se pare

de gais feux follets

 

Je ne fais plus qu'un

avec cette nuit

Sorgue si joyeuse

messagère de paix

 

 

Denise Doderisse 

 

Partager cet article
Repost0
3 juin 2019 1 03 /06 /juin /2019 10:06

CES MAINS…

 

 

Ces mains abandonnées

dans les replis du drap

couvertes de silence

de blessures et d'angoisses

 

 

Pourtant

ces mains parlent encore

des visages aimés

qu'elles ont caressés

 

Elles disent le quotidien

les travaux du jardin

Lors les plantes fragiles

pouvaient enfin survivre

 

Elles chantent la gaieté

des soirs où rassemblées

elles enlaçaient la coupe

qu'elles offraient à l'oubli

 

Pourtant

Elles murmurent la vie

tenue un court instant

Feuilles rouges délaissées

Papillons prisonniers

et plumes égarées

Coquillages surpris

Ėcume vacillante

Souffle des alizés

 

 

Ces mains abandonnées

qui signent un adieu

dans les replis du drap

 

                     Denise Doderisse

 

Partager cet article
Repost0
4 mai 2019 6 04 /05 /mai /2019 19:16
Entre le bleu lumineux du ciel 
et le bleu profond de la mer
je détacherai les amarres

Ma barque filera entre les écueils
suivra sereinement les courants
et se laissera porter vers l'horizon

Ne plus se heurter aux rochers tristes des jours
Ne plus entendre le clapotis du désespoir
Ne plus attendre que les marées de haine s'arrêtent

Filer entre les écueils
pour atteindre la plage paradisiaque
de la confiance
S'y étendre reposée 

                                                                                                                      Denise Doderisse

Partager cet article
Repost0
15 avril 2019 1 15 /04 /avril /2019 19:43

           Non-Retour

 

Mais que vais-je évoquer

de mon passé lointain,

ce passé souterrain

que je veux effacer.

 

Gouffre vertigineux

où tous les souvenirs

sont venus s'engloutir

pour me protéger mieux.

 

Ce noir d'encre profond

dissimule à mes yeux

des fantasmes bourbeux

enfouis dans un cocon.

 

Pourquoi les déloger ?

Ils me feront souffrir…

Mon cœur est prêt à rire

mais non point à pleurer !

 

    Denise Doderisse

 

Partager cet article
Repost0
15 avril 2019 1 15 /04 /avril /2019 19:31

       LA NUIT 

 

 

 

Et la nuit s'écoule

en longues traînées

de sombre velours

piqueté d'argent

 

J'avance les mains

vers la nuit bleutée

Gants perlés d'étoiles

doux comme jasmin

 

La nuit glisse en moi

souple et folâtre

Puis elle se pare

de gais feux follets

 

Je ne fais plus qu'un

avec cette nuit

Sorgue si joyeuse

messagère de paix

 

 

Denise Doderisse

 

 

 

Partager cet article
Repost0
5 avril 2019 5 05 /04 /avril /2019 19:11

NOUS ENTRERONS DANS LA CARRIÈRE…

 

Sur un coup de cœur

Souvent pour

Faire un coup d'éclat

On se lance dans la course au pouvoir

Coup de fil

Pour appâter le fretin

Qui d'un coup de pouce

Ou grâce à un coup en douce

Va sans coup férir

Aller à la pêche aux voix

 

Combien de coups de Jarnac

De coups de pieds de l'âne

De coups tordus

De coups d'épée dans l'eau

Pour essayer d'accéder au poste convoité

 

Ah ! quelquefois le coup d'essai

Devient un coup de maître

ou le coup du Roi

fêté à coups de l'étrier

Ah ! Parfois c'est le coup de grâce

avec un petit coup de vieux

car tout à coup d'un coup de torchon

tout espoir est balayé

 

Qu'à cela ne tienne

Ce n'est pas à tous les coups l’on  gagne

Il est de son devoir de déserter la gloire…

 

Mais

On oublie ce coup du sort

Ou ce coup monté

Jusqu'à la prochaine fois

Un bon coup de fouet

Un bon coup dans les carreaux

Et la bête politique

- Saluons le courage de notre camarade !-

Après coup et sans contrecoups

Reprend sa course folle

Pour être l'élu

De quoi ? de qui ?

Qu'importe !

Etre élu

Perdre son âme

Se pâmer dans les compromis

Aller jusqu'aux compromissions

C'est de bon ton

C'est être dans le coup

 

Installé sans idées

Dans le poste convoité

Y faire les quatre cent coups

Pour y rester !

 

Denise Doderisse

 

Partager cet article
Repost0

  • Denise Doderisse
  • Un blog qui présente certaines de mes créations ...selon l'humeur du jour et qui se réjouit d'entrer en relation ( et échange ) avec les blogs  portant le même intérêt à toutes formes d'art...
  • Un blog qui présente certaines de mes créations ...selon l'humeur du jour et qui se réjouit d'entrer en relation ( et échange ) avec les blogs portant le même intérêt à toutes formes d'art...

Recherche

Pages