Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mai 2020 3 20 /05 /mai /2020 08:00

 

 

 

L'encre pleure pour moi
déploie sur le buvard bleuté
des cernes annelés
halos de pleurs violacés

 

 

Flamme suppliciée
que foule avec férocité
ma forte solitude 
surgie de ta désertion 


 

Les cernes s'étrécissent 
en spires serrées fascinantes
Oublier ton absence
Me fondre en ce maléfice

 

 

Denise Doderisse

 
                        
                                              

                                             


 

 

 

 

L'e

 

 

                       

                                             

 

                                            

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
12 mai 2020 2 12 /05 /mai /2020 08:00
 

Être le vent

et galoper à corps perdu

dans la prairie…

 

Être le vent

et taquiner à jour perdu

fleurs ou brins d'herbe…

 

Être le vent

et chevaucher l'immensité …

Respirer la liberté

 

 

Denise Doderisse

 

Partager cet article
Repost0
9 mai 2020 6 09 /05 /mai /2020 17:40

 

Silence du désert 

Minute de silence

Pauses et soupirs

qui assurent la musique 

Silence de l'amitié

 

 

Au bout de moi est

un long silence

d'éternité

Un nid de silence

gardien de mon exil 

sur cette terre

 

Denise Doderisse

Partager cet article
Repost0
8 mai 2020 5 08 /05 /mai /2020 17:37

 

Comme un enfant

Jouer au jeu

du chat

et de la souris.

Jouer au jeu de la vie.

 

Comme un enfant

Glisser

pour le plaisir

du jeu

dans cette partie

aux règles difficiles.

 

Comme un enfant

Se prendre

au jeu de la vie

d'instinct

en toute candeur

fraîcheur et naïveté.

 

Comme un enfant

Apprendre

la vie

en jouant

et perdre de vue

le réel meneur de jeu

 

Denise Doderisse

 

 

 

Partager cet article
Repost0
26 mars 2020 4 26 /03 /mars /2020 17:29

 

Rondeur du buisson de roses

Semble bercer les lignes fuyant vers l'horizon

à la poursuite des nuages clairs se profilant à l'horizon

Tandis que les maisons dessinent de douces courbes d'ombre

Sur le chemin sablonneux et clair

 

Denise Doderisse

 

Partager cet article
Repost0
23 mars 2020 1 23 /03 /mars /2020 21:46

 

Mais où sont les rails d'antan ?

Toujours là elles veillent

percluses de rouille

mais vivaces

Elles battent la campagne

en un voyage immobile

au travers des champs et prés

Surveillent en passant

les fleurs aux fenêtres

de ses garde-barrières

d'antan

 

 

Toujours là elles veillent

Mais plus de locomotive

tonitruante et poussive

Plus de wagons serpentant

comme fil

à linge dans le vent

En lieu et place un chariot

et deux poussifs pédalant

pour que sonne au long des rails

la musique

des trains d'antan 

 

Plus de fumée Autant de rires

Ne regrettons pas les rails d'antan

 

 

Denise Doderisse

Partager cet article
Repost0
22 mars 2020 7 22 /03 /mars /2020 16:16

 

Silence du désert 

minute de silence

pauses et soupirs

qui assurent la musique 

silence de l'amitié

 

 

Au bout de moi est un long silence

d'éternité

un nid de silence

gardien de mon exil 

sur cette terre

 

Denise Doderisse

Partager cet article
Repost0
21 mars 2020 6 21 /03 /mars /2020 21:10

 

 

Le buis je n'aime pas

On m'obligeait à la Messe des Rameaux

d'en rapporter des branches

qui sentaient la Mort

 

Six ans : dire ses prières

pour que maman n'ait plus de chagrin

et qu'un monsieur inconnu revienne

A genoux sur le dallage froid du plein hiver

Intervention brutale de ma mère

 

Confirmation

Je me prends les pieds

dans le tapis rouge

après la claque sacrée

Dieu saura-t-il me pardonner

 

Jours précédents la Communion dite solennelle

J'essaie la robe qu'avait portée ma sœur 

Je me sens tellement heureuse

que je me mets à danser...

Horreur et sacrilège !

Oser danser avec une robe réservée à Dieu

 

Doigts écrasés par un rocher

Sacrifice offert à Dieu...

qui, ensuite, ne m'a plus parlé !

 

Denise Doderisse

 

Partager cet article
Repost0
18 mars 2020 3 18 /03 /mars /2020 21:29

 

Légère la plume va volant

à la rencontre des alizés

au-dessus d’une mer turquoise

où  l’écume des vagues serpente

le long de la barrière de corail

 

Denise Doderisse

Partager cet article
Repost0
16 mars 2020 1 16 /03 /mars /2020 21:54

 

Dès lundi

Elle savoure

L'apathie

des tutti

 

Et mardi

Se nourrit

Simili

grignotis

 

Mercredi

Elle savoure

Des oublies

confettis

 

Le jeudi

Elle se gorge

De caddies

bien remplis

 

Vendredi

Elle ingère

Inepties

applaudies

 

Samedi

Elle entonne

Malvoisie

Génépi

 

Et Dimanche

Elle boulotte

Sans répit

le frichti

 

 

La semaine

Grosse bedaine

ne craint pas d'être obèse

Le temps qui la soupèse

en est bien aise

 

Denise Doderisse

 

 

 

Partager cet article
Repost0

  • Denise Doderisse
  • Un blog qui présente certaines de mes créations ...selon l'humeur du jour et qui se réjouit d'entrer en relation ( et échange ) avec les blogs  portant le même intérêt à toutes formes d'art...
  • Un blog qui présente certaines de mes créations ...selon l'humeur du jour et qui se réjouit d'entrer en relation ( et échange ) avec les blogs portant le même intérêt à toutes formes d'art...

Recherche

Pages