Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 avril 2020 2 07 /04 /avril /2020 18:53

 

 

Se laisser caresser

par la vague

comme pélican posé

lassé de pêcher

Regard errant sur

le sinueux serpent d'écume

dépliant l'horizon

 

Écouter les histoires

que raconte

le dessin changeant sans fin

des nuées blanc-bleu

Humer l'alizé

joueur d'espaces parfumés

au sedum vanillé

 

Se laisser enivrer

de couleurs

voguant sous l'ardente lumière

si généreusement

accordée

 

Vivre dans ces beautés

Les cueillir

avec la grâce de l'enfance

qui ne demande rien

à la vie

 

Denise Doderisse

 
 
 
Partager cet article
Repost0
6 avril 2020 1 06 /04 /avril /2020 08:00

 

Dès lundi

Elle savoure

L'apathie

des tutti

 

Et mardi

Se nourrit

Simili

grignotis

 

Mercredi

Elle savoure

Des oublies

confettis

 

Le jeudi

Elle se gorge

De caddies

bien remplis

 

Vendredi

Elle ingère

Inepties

applaudies

 

Samedi

Elle entonne

Malvoisie

Génépi

 

Et Dimanche

Elle boulotte

Sans répit

le frichti

 

 

La semaine

Grosse bedaine

ne craint pas d'être obèse

Le temps qui la soupèse

en est bien aise

 

 

Denise Doderisse

 

 

Partager cet article
Repost0
5 avril 2020 7 05 /04 /avril /2020 20:17

 

 

Demain je serai Arbre

Olivier au tronc nouailleux

qui fait chanter ses feuilles grisées

comme cigales

Au cœur de l'été

 

Demain je serai Arbre

Platane tenue camouflée

qui fait bruire ses feuilles géantes

comme mistral

au cœur de l'été

 

Demain je serai Arbre

Mûrier-platane parasol

qui allonge ses gracieux rameaux

comme épanoui

pour danse d'été

 

Demain je serai Arbre

Peuplier à barbe argentée

qui fait miroiter ses feuilles

comme pièges

pour moineaux d'été

 

Demain je serai Arbre

Cyprès avec port élancé

qui fuit la terre et rejoint le ciel

comme la sterne

en vol spiralé

 

 

Demain je serai Arbre…Enfin …

 

 

Denise Doderisse

 

Partager cet article
Repost0
5 avril 2020 7 05 /04 /avril /2020 08:00

 

 

 

Vous vous précipitez, très chère Dorothée,

Bien avant tout le monde, vers le buffet gratuit.

Sourire charmeur aux lèvres, à grandes enjambées,

Dents longues et tranchantes, mine réjouie.

 

 

Tout un chacun attend les personnalités.

Mais…il est temps pour vous de goûter les biscuits 

Et de vous esclaffer et de vous empiffrer,

De vous remplir la panse. J'en suis ébaubie !                                   

 

 

Évitez donc un peu de faire tant la goinfre !

Attendez la fin des oraisons pour vous oindre

De petits fours, foie gras et autres cochonnailles.

 

 

Vous semblez ignorer qu'à la fin on s'étouffe

De vouloir rejouer ainsi la grande bouffe !

Vous finirez comme eux à faire ainsi ripaille !

 

 

Denise Doderisse

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
4 avril 2020 6 04 /04 /avril /2020 08:00

 

L'important

c'est l'argent

Je peux tout

posséder

L'écran plat

et la barbe

à papa

La wifi

et les jeux

de la wifi

Une B.M.

et des choux

à la crème

La Harley

et un stock

de navets

Un château

et des tours

de gâteaux

L'important

c'est l'argent

Je peux tout

dominer

Le grand blond

et sa voix

de basson

Le bambou

Qu'est un vrai

touche-à-tout

L'araignée

et sa toile

délurée

Un corbeau

sa couleur

de tombeau

Les étoiles

qui s'abritent

sous un voile

 

L'important

C'est la rose

Final'ment

 

Denise Doderisse

 

 

Partager cet article
Repost0
3 avril 2020 5 03 /04 /avril /2020 21:05

 

 

Le mille-pattes se carapate

Joue l'acrobate

Tout en chantant Magnificat

Et se soucie de l'audimat

Il ne voit point l'agate scélérate

Soudain il s'éclate la rate

Ne peut plus regagner ses pénates

 

A quoi servent mille pattes

Quand on n'est qu'un traîne-savates

Qui veut faire de l'épate

 

Denise Doderisse

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 avril 2020 3 01 /04 /avril /2020 09:56

 

 

Si m'en croyez, la vie peut être belle

Si regardez la saison surréelle

Prégnante de jeunes pousses et boutons

Feuilles accompagnées de leurs chatons

Égaillés par une brise ficelle.

 

 

 

Le grand maître œuvre avec pelle et truelle

Espérant créer une ribambelle

De couleurs et d'effluves en feston

Si m'en croyez

 

 

 

Chantonnez les soi-disant ritournelles

Pour charmer les oreilles des cruelles

Et qu'en-dira-t-on et joyeux dictons

Pour faire la joie de tous barytons

Qui fredonneront la vie en dentelles

Si m'en croyez

 

 

Denise Doderisse

 

 

 

Partager cet article
Repost0
31 mars 2020 2 31 /03 /mars /2020 10:07

 

 

Prêt' ton oreille au rap

qui exulte sa rage,

aux douces mélopées

qui exhortent à la page.

Prête tes yeux aux œuvres 

qui recréent la beauté,

offrent des univers

où rien n'est censuré.

Ne ferme pas les yeux,

ouvre grand ton oreille.

Tu verras défiler

tous démons et merveilles.

Aime ce monde empreint

de terreurs et de peurs,

aussi empreint d'amours

et de petits bonheurs.

Penché sur le passé,

le poète oublié,

Apprends l'humilité

et ton unicité.

Prends soin d'écouter l'autre.

Mesure ton espace.

Ne perds plus un instant

Et risque les blessures

 

 

 

Poème travaillé,

ou poème inspiré,

Écoute la musique

que tu as composée.

Sois critique envers toi:

Est-ce ta vérité ?

Inutile de chercher

à la justifier.

Si un seul est sensible

à cette mélodie,

tu seras ébloui :

tu ne seras plus seul.

 

 

Denise Doderisse

 

Partager cet article
Repost0
29 mars 2020 7 29 /03 /mars /2020 19:41

 

 

Le regard trop las d'errer

sur un monde à la dérive

cherche à traquer la beauté

veut en faire sa convive

se pose sur une frégate

aux ailes de perle noire

qui dessinent en silence

comme tracé dans la ouate

un enroulement de moire

pure magnificence

 

 

 

Sans battement inutile

ailes largement déployées

l'oiseau décrit une idylle

ivre de sérénité

Volutes incantatoires

grave et noble psalmodie

plain-chant majestueux

Dans ce vol évocatoire

à lui seul leçon de vie

le doute se fait honteux

 

Denise Doderisse

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
27 mars 2020 5 27 /03 /mars /2020 22:45

 

 

Je ne l'ai pas dit aux alizés bruissants

Je ne l'ai pas dit aux vagues mélancoliques

A l'écume qui serpente au long de la barrière de corail

 

Je ne l'ai pas dit à la divine frégate

au cormoran gourmand et avide

au colibri nerveux et agité

au sucrier amical et gourmet

 

Je ne l'ai pas dit aux rouges alpinias

aux oiseaux de paradis aux becs de perroquet

ni même à la douce rose de porcelaine

 

 

 

L'ai-je seulement

murmuré

dans le secret de mon cœur

 

Denise Doderisse

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

  • Denise Doderisse
  • Un blog qui présente certaines de mes créations ...selon l'humeur du jour et qui se réjouit d'entrer en relation ( et échange ) avec les blogs  portant le même intérêt à toutes formes d'art...
  • Un blog qui présente certaines de mes créations ...selon l'humeur du jour et qui se réjouit d'entrer en relation ( et échange ) avec les blogs portant le même intérêt à toutes formes d'art...

Recherche

Pages