Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mars 2021 3 24 /03 /mars /2021 15:46

 

La lumière de janvier reprend de l'ampleur et s'allonge paresseusement.

Les flèches d'or du forsythia animent février et éveillent l’œil du chaland.

Les vives eaux de mars déchiquettent les pâquerettes et le vent joue avec leurs haillons.

Les nuances d'avril déferlent, violine de la monnaie-du-pape, bleu myosotis, jaune des mahonias, sur fond de tulipes alanguies.

Joli mois de mai parfumé des senteurs de roses écloses chatouille l'odorat dans l'air devenu plus léger.

Escorté de bataillons aux nuances vif argent, juin a pris ses quartiers bleutés, accompagné de son aide de camp zélé, le soleil.

La flore commence à s'engourdir avec juillet qui l'assoupit de sa chaleur.

Les orages d'août déversent des opales de pluie au long des fleurs assoiffées.

Les feuilles en septembre osent un soupir incarnat et se laissent parfois glisser en un lent mouvement de valse.

L'astre d'octobre se glisse au dos de masses sombres puis chasse ces importuns et installe sa douce lumière.

Un châle de brume assombrit le ciel de novembre où se noient les lueurs d'espoir.

Le chemin de décembre qui court vers Noël se couvre de buissons chenus et d'épines cristallines. L’espoir renaît.

 

Denise Doderisse

 

 

 

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2021 2 26 /01 /janvier /2021 09:00

 

J'aime ce temps gris et doux

quand le brouillard dépose

un voile léger

sur toute réalité

 

                    Alors je me rencoquille

tout au fond de moi-même

Lovée dans la brume

Nimbée de sérénité

 

 Et… mes chagrins se reposent

 

                                   

                                    Denise Doderisse

 

 

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2021 5 01 /01 /janvier /2021 09:00

 

 

Hiver installé en ce jour premier

avec gardes du corps armés

Vent du nord - Pluie glacée -

sous un lourd voile de nuages noirs

 

Hiver installé en ce jour premier

avec ses laquais de chagrins

- souffrances et douleurs -

en habits brodés d'un fil de malheur

 

 

 

Pour défier Hiver déjà installé

hautes flammes ensoleillées

déchiquettent en loques

son voile noir qui soudain pendeloque

 

Pour défier Hiver déjà installé

amour amitié sans partage

tissent fine dentelle

en solides fils de bonheurs dorés

 

 

Denise Doderisse

 

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2020 7 27 /12 /décembre /2020 15:03

 

Un jour d'hiver, nous nous sommes rencontrés…

                                                         T'en souviens-tu?

 

Dès cet instant j'ai su que

tu étais le seul

que j'avais attendu

avec une tendre confiance

parfumée d'éternité

 

Et pourtant je n'ai pas toujours vu

les soleils chargés d'amour qui

montaient en toi

tentaient d'embraser mes soirs

si noirs de désespoir…

 

Je n'ai pas toujours éprouvé

la solidité des fils de soie

tissaient entre nous une fleur d'amour

empourprée de passion...

 

 

Et pourtant je n'ai pas toujours compris que

les sillons d'opale

qui creusaient nos joues

façonnaient des arabesques éblouissantes

de fidélité…

Je n'ai pas toujours su oublier

le temps où nous nous perdions

dans le labyrinthe de nos malentendus !

 

 

Désormais je ne veux garder que

les soleils chargés d'amour

les fils de soie couleur de passion

les arabesques de fidélité…

 

Désormais avec toi j'herboriserai

de nouvelles fleurs d'amour

de nouvelles herbes de tendresse

Avec toi, je ferai des colliers

de perles de bonheur limpide.

 

 

Denise Doderisse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2020 3 23 /12 /décembre /2020 09:00

dans l'herbe verte

un éclair de fourrure

couleur rousse d'écureuil 

 

Denise Doderisse

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2020 2 15 /12 /décembre /2020 21:07

 

Le temps n'est plus ! Aurores créatrices

De longs moments colorés et légers.

Fluidité cadence de l'instant

Prédisposant à l'oubli de ce corps.

Sages pensers tout à fait épanouis.

 

Le temps est là ! Présence irrémédiable

Du dictateur qui gouverne la vie

Brise l'élan discordance du temps.

Déclins de jours avivés par le sang.

Pensers blessés durant tout ce carnage.

 

Le temps est là ! La cage se referme.

Le quotidien avec ses habitudes

Perd le fil d'or des fantasmagories

Que le soleil promettait à l'envi !

Déception. Retrouver un ailleurs ?

 

Rester ici ? S'enfuir dans sa mémoire

Seule à trouver et prestement glaner

De-ci de-là, soyeux cocons fragiles

Dissimulant de tendres souvenirs

Que le Tyran ne pourra me ravir.

 

 

Denise Doderisse

 

 

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2020 6 12 /12 /décembre /2020 09:00

 

Trois chevaux sombres

se profilaient sur

l'horizon moiré

de l'immense steppe

la ponctuaient tels

points de suspension

qui auraient perdu

toute fixité

 

Denise Doderisse

 

 

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2020 3 11 /11 /novembre /2020 18:27

 

 

Le potiron prônait ses rondeurs

et sa profonde couleur de beurre.

De temps immémoriaux,

on n'en connaissait de plus beau,

plus goûteux plus parfumé…

La tradition exaltée !

 

Survint le potimarron

- potiron et marron –

dans ce jardin de chercheurs

à tout prix de novateurs.

 

" Une cucurbitacée ? Ni citrouille, ni melon !

Fi donc ! " s'insurgea le potiron.

En dépit de ses protestations,

le potimarron plagiait son teint fripon

mais gardait la discrétion

de la plastique du marron.

Quelle géniale création que ce potiron

avec un goût hors tradition de marron !

 

Mais qu'advint-il donc ?

 

Potiron et potimarron

s'entendirent comme larrons

et vécurent heureux

dans le jardin des nouveaux dieux.

Ils profitèrent en aristocrates

de leur succès à l'audimat.

 

Fin de la fablette

qui sans entourloupette

a suggéré que tradition

s'acoquine fort bien avec création.

 

Denise Doderisse

 

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2020 1 09 /11 /novembre /2020 21:13
 

 

Goutte d'opale en ce déluge

Soixante vifs scintillements …

Mais les éclats dessus la feuille

S évanouissent immédiatement.

 

 

D'éclats de pluie instantanés

Voici le temps qui dégouline

Car il n'est pas un seul brin d'eau

qui s'arrête dans le regard

 

 

                               On oublie aussitôt l'éclat

de toutes ces gouttes précieuses

que les yeux rêvaient d'emporter

comme sourire d'éternité

 

 

Denise Doderisse

 

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2020 4 05 /11 /novembre /2020 09:00
Toile d'araignée d'automne

Toile d'araignée d'automne

 

 

ombelles coiffées

d'une mantille blanche

 

dentelle d'araignée

pour sortie le dimanche

 

Denise Doderisse

 
 
Partager cet article
Repost0

  • Denise Doderisse
  • Un blog qui présente certaines de mes créations ...selon l'humeur du jour et qui se réjouit d'entrer en relation ( et échange ) avec les blogs  portant le même intérêt à toutes formes d'art...
  • Un blog qui présente certaines de mes créations ...selon l'humeur du jour et qui se réjouit d'entrer en relation ( et échange ) avec les blogs portant le même intérêt à toutes formes d'art...

Recherche

Pages