Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 14:09

 

ASSISES.

 

Depuis si longtemps

je tentais de m'asseoir fermement

dans la vie…

 

Une foule autour de moi.

Presse incroyable d'êtres hébétés

lorgnant les places déjà occupées

par des bien-assis !

 

Certains paradaient

dans de moelleux fauteuils

rembourrés

de billets…

 

D'autres se vautraient

dans de luxueux sofas

creusés

de plaisir…

 

D'autres encore solides

sur de hauts poufs

gonflés

d'orgueil…

 

Chaises bancs banquettes

escabeaux strapontins

trépieds et trônes

Tous occupés

par des bien-placés !

 

 

Pas un siège où se poser

Alors rester – debout –

à la vie – à la mort !

 

Denise Doderisse.

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
<br /> <br /> Bonjour Denise,<br /> <br /> <br /> Ton poème ma parle beaucoup. J'aime tes métaphores. Un regard sans complaisance sur notre société actuelle qui perd ses repaires, l'essentiel des choses: le respect de l'autre.<br /> <br /> <br /> J'ai aussi été très émue par le commentaire de mamylilou.  Bien des souffrances physiques ou morales ne se voient pas, ne  se devinent pas et pourtant.... elles pèsent si lourd.<br /> <br /> <br /> L'éducation ... ah l'éducation se perd...<br /> <br /> <br /> Merci pour ce partage qui interpelle<br /> <br /> <br /> Bises<br /> <br /> <br /> Martine<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> <br /> Hello Martine,<br /> <br /> <br /> Merci pour ton commentaire.<br /> J'ai aussi été un peu atterrée par cette indifférence des uns vis-à-vis des autres ( que je connaissais ) devant ce cas concret de Maylilou.<br /> <br /> <br /> Je me répète mais je pense que l'humain a tout perdu de son humanité !!<br /> <br /> <br /> Bises <br /> <br /> <br /> Denise<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> <br /> J'aime beaucoup ta façon d'aborder le sujet.<br /> <br /> <br /> Pas facile de trouver toujours sa place.<br /> <br /> <br /> Merci pour cet écrit.<br /> <br /> <br /> christelle<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> <br /> Merci Christelle de ta visite<br /> <br /> <br /> Et à bientôt, j'espère<br /> <br /> <br /> Denise<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> <br /> <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Merci pour ce beau partage, bises<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
Q
<br /> <br /> C'est un magnifique poème, Denise. Et la chute me plaît infiniment. Restons debout, c'est la meilleure place.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Bises et bonne nuit.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> <br /> Un grand merci, Quichottine<br /> <br /> <br /> A bientôt . Bises du matin<br /> <br /> <br /> Denise<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> <br /> Parfait ce poème, il en dit long sur l'humain. J'aime beaucoup. Amitiés<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> <br /> Merci et la question est : l'humain existe-t-il encore ?!!!<br /> <br /> <br /> Amicalement<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> <br /> Bonsoir Denise<br /> <br /> <br /> J'ai quelque chose,là, au coin du coeur qui me fait mal .Je prépare pour demain mon dossier ( suite de soins)suivie  en rhumatologie pour le Pr Dougados à Cochin. Je trouverai ce jour une<br /> place assise parmi d'autres bien plus mal dans leur corps que moi .Seule la douleur , car à me regarder , rien ne pourrait justifier une priorité ' assise' dans ce service .Quand je<br /> peux laisser ma place ' prioritaire' , je la laisse , mais parfois elle m'est utile quand j'ai trop de difficultés à marcher , mais je la laisse comme aux autres caisses prioritaires.J'essaye de<br /> ne pas rentrer dans ce rang qui me désespère mais j'y vois l'irrespect qui me répugne  de plus en plus ..Au fond de moi je rumine, silencieuse, qui sait ce que j'endure debout, assise : mais<br /> çà ne se voit pas ! Tout est là et quand bien même, personne ne bouge, quand confortablement assis ! Un jour je suis allée à la sortie de l'école chercher l'une de mes petites-filles.Toutes les<br /> places étaient occupées par des jeunes mamans, certes certaines bébé au bras, mais elles marchaient dans l'éclat de leur jeunesse . J'ai montré ma carte,en m'arrêtant derières elles , ce<br /> jour-là, je peinais, elles ont fait l'ignorantes et ont suivi leur chemin .J'étais exédée car je lui loin d'abuser de ces situations .Alors j'ai demandé à la gendarmerie de ne pas les amender<br /> mais de venir faire leur petit tour les jours suivants .Je m'en voulais de telle intervention mais j'ai retrouvé, le cas utile UNE place sur 3 , toujours occupées par d'autres bien à l'aise !<br /> Merci pour ce partage .Bises et bonne soirée<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> <br /> Beaucoup d'empathie pour toi, Mamylilou : ce monde a perdu toute humanité et le seul refuge me semble être l'art, qui malheureusement ne compense pas tout et notamment les souffrances physiques.<br /> <br /> <br /> De grosses bises affectueuses.<br /> <br /> <br /> Denise <br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> <br /> Bonjour Denise.  Faire sa place au soleil, expression usitée aussi !  Je n'envie pas ses postes de dignitaires, la classe moyenne dont nous faisons partie mon époux et moi suffit à<br /> notre bonheur... La vie n'est pas bien rose il est vrai pour l'ouvrier, mais il est digne de son salaire, les autres tous des profiteurs et... menteurs !!!    Merci à toi, bon<br /> après-midi Denise<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> <br /> Bonjour, Jill Bill,<br /> <br /> <br /> Entièrement d'accord avec tes remarques. <br /> <br /> <br /> Merci et bonne journée<br /> <br /> <br /> <br />

  • Denise Doderisse
  • Un blog qui présente certaines de mes créations ...selon l'humeur du jour et qui se réjouit d'entrer en relation ( et échange ) avec les blogs  portant le même intérêt à toutes formes d'art...
  • Un blog qui présente certaines de mes créations ...selon l'humeur du jour et qui se réjouit d'entrer en relation ( et échange ) avec les blogs portant le même intérêt à toutes formes d'art...

Recherche

Pages