Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 juillet 2013 4 25 /07 /juillet /2013 09:59

 

 

You made me laugh so heartily

I couldn't help sharing with you

You made me feel so intensely

I couldn't help  staying by you

You made me alive so keenly

I couldn't help going along with you

 

                              Then I believed

                              our souls were but one

                              following the same way

                              along a demanding path

                              in search of the absolute

 

                              Then I believed

                              no words were needed

                              in this spiritual journey

                              a devouring quest

 

                                                                      It was a splendid stardust

                                                                      Life never offers

                                                                      such a dream

 

 

Denise Doderisse 

 

 

Repost 0
23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 17:46

 

 

 

 

soleil au zénith

orpailleur de mer

moisson de pépites

 

 

 

Denise Doderisse

Repost 0
21 juillet 2013 7 21 /07 /juillet /2013 08:56

 

 

 

 

Vous êtes mon abri mon nid d'herbes douces

Ma rose de porcelaine ma liane de jade

Mon oiseau de paradis ma pluie de corail

Mon pourpre lilas des Indes et mon balisier

 

 

Vous êtes ma mangue onctueuse et si tendre

Ma pomme cannelle fragile sous sa rude écorce

Mon fruit de la passion dans sa modeste robe

Mon corosol doré de fraîcheur étoilée

 

 

Et vous êtes mon majestueux flamboyant

Mon palmier larges palmes et mon arbre de soie

Vous êtes mon abri mon nid d'herbes douces

Ma rose de porcelaine ma liane de jade

 

 

 

 

Denise Doderisse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Denise Doderisse - dans POESIE NEO-CLASSIQUE
commenter cet article
19 juillet 2013 5 19 /07 /juillet /2013 07:45

 

 

Un chat vêtu d'élégance noire

s'était allongé, un soir,

sur les bords d'une mare

fleurie de roses nénuphars.

Il se délectait de cette fraîcheur riante

et savourait en silence cette heure apaisante.

Il s'étirait de plaisir et prenait plus que sa place,

illustrant ainsi qu'il n'avait nulle angoisse.

Cette jouissance fut brutalement interrompue

par le saut d'une grenouille menue

dont l'habit vert s'enlaçait à la couleur ambiante,

bond suivi d'une étrange vibration traumatisante

à son oreille de Raminagrobis.

Cependant la grenouille, ignorant qu'elle portait préjudice,

s'en donnait à coeur joie,

n'ayant nul besoin d'un porte-voix,

heureuse de ce moment furtif 

où elle pouvait enfin exprimer son imaginatif,

sans craindre qu'on vînt la tourmenter

ni qu'on lui cherchât embrouille.

Le chat, fin gourmet, n'appréciait pas vraiment les grenouilles.

Pour un repas nocturne,

il eût préféré une souris taciturne.

Mais ces sons pour lui discordants

ne pouvaient lui percer les oreilles plus longtemps.

Il ne supputa pas ses chances et d'un bond,

pour se défaire de ce trublion,

il sauta sur la feuille de nénuphar

avec la prestance d'un jaguar !

 

Il en fut pour une trempette

car la grenouille divette

et surtout bien plus preste

s'en alla au loin

chanter son joyeux refrain

 

Denise Doderisse

Repost 0
Published by Denise Doderisse - dans FABLES
commenter cet article
18 juillet 2013 4 18 /07 /juillet /2013 23:41

 

 

EVASION

 

 

Je voudrais tant partir

pour une lointaine randonnée

vers l'est, vers l'ouest,

vers des pays étrangers

Étrangers à ce monde-ci,

à ce monde gris de pluie

de laideur infinie.

 

 

 

Quand je serai là-bas

j'aurai – pour moi –

et le mauve et le rose

des aubes embaumées

               des aurores nacrées

parfumées de senteurs vanillées

                        et la paix orangée

halo doux et serein

                        des matins apaisés

                        que rien – jamais –

                        ne viendra altérer.

 

 

Si je pouvais - un jour -

me libérer - à la dérobée …

 

à jamais m'évader…

 

 

Denise Doderisse


Repost 0
Published by Denise Doderisse - dans POESIE LIBEREE
commenter cet article
17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 22:43

 

 

RECONNAISSANCE

 

 

L'important

c'est l'argent

Je peux tout

posséder

L'écran plat

et la barbe

à papa

La wifi

et les jeux

de la wii

Une B.M.

et des choux

à la crème

La Harley

et un stock

de navets

Un château

et des tours

de gâteaux

 

L'important

c'est l'argent

Je peux tout

dominer

Le grand blond

et sa voix

de basson

Le p'tit noir

et ses grains

désespoir

Le bambou

Qu'est un vrai

touche-à-tout

L'araignée

et sa toile

délurée

Un corbeau

sa couleur

de tombeau

Les étoiles

qui s'abritent

sous un voile 

 

 

 

L'important

Est-ce l'argent ?

 

Dites adieu

croyez-moi

à ce dieu

Moquez-vous

de l'atout

qui rend fou

 

L'important

c'est le vent

galopant

L'important

c'est l'eau claire

gambadant

L'important

c'est l'éclat

d'un enfant

L'important

C'est la rose

Final'ment

 

 

 

 

Denise Doderisse

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Denise Doderisse - dans SLAM
commenter cet article
13 juillet 2013 6 13 /07 /juillet /2013 15:10

COUCHER-DE-SOLEIL.jpgPhoto de Denise Doderisse

 

 

 

le soleil s'apprête    

avec effets lumineux

pour bain de minuit

 

 

Denise Doderisse

Repost 0
13 juillet 2013 6 13 /07 /juillet /2013 09:00

 

 

 

Ciel de Provence

La poussière des nuages

S'est amassée

En moutons serrés

Avec pour berger

Le soleil

 

Denise Doderisse

Repost 0
Published by Denise Doderisse - dans POEMES COURTS
commenter cet article
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 20:17

 

 

 

Courte nuit tombée

Silence de la fragrance

des fleurs - je suis seule

 

 

 

Un bleu nuit d'été

Lueurs argentées vibrantes

Silence en image

 

 

 

Denise Doderisse

 

 

 

 

 

 

Repost 0
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 20:38

IL FAUT TENTER DE VIVRE

 

 

 

 

 

 

 Photos de Denise Doderisse

Il faut tenter de vivre

GWADA 03-02-2010 116

Il faut tenter de saisir

Ces éclats de joie

La rose de porcelaine

ferme et bien dessinée

L'élégante orchidée

vibrant sur la branche conquise

Le bougainvillier pavanant

ses couleurs explosées

Le froissement métallique des palmiers

au moindre souffle d'air

 

 

Et puis le perroquet étalantGWADA 03-02-2010 025

bruyamment ses couleurs provocantes

Le sucrier à gorge jaune

 audacieux et gourmand

 de sucre de canne

 L'aigrette à l'affût

auprès des bœufs paisibles

 

 

Et puis le pélican guetteur

jouant les sentinelles

en bord de mer

La sterne qui spirale

FREGATE

avec grâce

sur un souffle chaud

 

 

                        Et puis la vague

                    déferlante ou caressante

                     et son écume iridescente

                     s'épanouissant sur les rochers

                     Spectacle vivant

                     la mer manifestantsans cesse renouvelé

 

 

 

 

Et puis…et puis…

 

 

Alors quand le cœur refroidi

ne goûte plus ces bonheurs

Pour quoi tenter de vivre.

 

 

Denise Doderisse

 

 

Repost 0
Published by Denise Doderisse - dans POESIE LIBEREE
commenter cet article

Présentation

  • : www.lesrosesdelavie.com
  • www.lesrosesdelavie.com
  • : le blog de Denise Doderisse Mes créations (enfin la plupart ) en toute liberté...et selon l'humeur du jour !
  • Contact

Recherche

Archives

Pages