Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 16:19

 

 

 

         HISTOIRE À TROIS TEMPS

 

 

 

Le premier temps de la valse

plonge dans une mare de boue

à l'épaisseur redoutable

où la mélodie se dissout

 

Le deuxième temps de la valse

tournoie telle feuille au vent

Dans une risée elle installe

une note au son promettant

 


Le troisième temps de la valse

déverse un accord d'allégresse

sur mon cœur qui bat la chamade

            quand la vie souffle sa grand-messe

 

 

 

            Denise Doderisse

 

 

Repost 0
Published by Denise Doderisse - dans POESIE NEO-CLASSIQUE
commenter cet article
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 21:00

2683616145_766f2638a8.jpg

 

 

LE MOUCHOIR ET L'ÉLÉPHANT

 

 

 

Un éléphant sur le sentier

posa son pied sur un mouchoir

ruisselant de blanc, son gros pied

en forme de disque, un mouroir

pour le blanc mouchoir immolé.

 

Tout à coup, l'éléphant leva

le pied. Alors le mouchoir

fit la roue et vite se dégagea

du pied de l'éléphant, coupoir

fait pour le crever. Il râla :

 

Aââh ! de soulagement,

se déployant avec bravoure

devant ce balourd très pesant.

Et sur ce tréteau alentour,

pose donc le pied doucement.

 

Ainsi tu apprendras à faire

le pitre et alors tu pourras

dans un cirque, être populaire.

Jamais plus tu n'écraseras

Sans plus d'égard un pauvre hère.

 

Car il te sera difficile

De te soustraire à l'esclavage !

Condamné à faire l'imbécile

Tu oublieras cet avantage

De la puissance non servile.

 

 

 

Denise Doderisse

Repost 0
Published by Denise Doderisse - dans FABLES
commenter cet article
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 22:36


En l'an 2000, les chiens de race se devaient d'avoir un nom commençant par R...Autant s'amuser avec ces noms...

2801929706_ffb04bbd4e.jpg

 

 

Ramsès organisa un somptueux repas.

Ripolin, zélé, voulut y mettre la main.

Royal, Rigolo, Ribouldingue s'invitèrent,

Ripaille aussi qui aimait tant la bonne chère.

 

Roicco y poussa un brillant cocorico,

Rocco ne tarda pas à s'en faire l'écho.

Romarin s'empressa de se mettre au parfum

Rhapsodie et Rumba dansèrent comme Rasta.

Ratafia, Rikar virent des Révérends roses

et Rimbaud se mit à débiter un Ragot.

 

Le Remake du Réveillon battait son plein, 

quand, soudain, Rébellion, au milieu de la fête,

et Rebelle et Rétif et même Razmoket,

entreprirent à grand bruit de troubler l'étiquette.

Le nouveau Rimriche avait été oublié !

Bonne occasion d'un Ringard Rififi Rageur…!

 

 

Denise Doderisse

 

 

 


Repost 0
Published by Denise Doderisse - dans POESIE ET HUMOUR
commenter cet article
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 18:40

Pour la communauté UNE OEUVRE, UN POEME, autour d'un tableau de Gauguin.           

 

 

 

gauguin1.jpg

 

 

Sur cette plage, deux vahinés,   

L'une nonchalamment allongée,

La seconde, assise et concentrée.

 

Visages sérieux, regards chagrins,

Ne perçoivent pas la mer au loin.

Et le soleil ne les atteint point.

 

Leurs paréos aux couleurs radieuses,

La nature à l'entour somptueuse,

Se heurtent à leur humeur silencieuse.

 

 

      Denise Doderisse

 

 

 

Repost 0
Published by Denise Doderisse - dans POESIE NEO-CLASSIQUE
commenter cet article
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 17:33

 

 

 

 

4066118870_86b1253831.jpg

 

 

 

Près de la porte du jour dort la nuit

qui s'allonge comme un chat

heureux de sa maison du soleil à paraître

 

 

Près de la porte du jour dort la nuit

qui n'en finit plus de s'étirer

qui n'en finit plus de ne pas s'éveiller

 

 

Près de la porte du jour dort la nuit

sommeil profond sommeil trop long

Alors surgit l'angoisse

de ne plus voir le soleil apparaître

 

 

Denise Doderisse

 

 

      2184046442_1b594a9d8d.jpg

 

 

Repost 0
Published by Denise Doderisse - dans POESIE LIBEREE
commenter cet article
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 21:29

 

 

 

5698301859_d05fc9ffc2.jpgPhoto Flickr

 

 

Une pluie de lin

dresse une échelle bleu ciel

où mes doigts s'enivrent

 

Denise Doderisse

 

 

 

3522056495_0d91e01959.jpgPhoto Flickr

Repost 0
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 12:57

Entre deux haïku, la fête de la musique est passée pour notre plus grand plaisir.    

 

 

 

creasmusique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur mode majeur 

La musique emplit les rues

Pour un jour de fête

 

 

Sur mode mineur

Angles aigüs adoucis

Pour douleurs de vie

 

 

Langage pour tous

Percussions cuivres et cordes

Parlent tous ensemble

 

Résultante à l'unisson

Conquête de tous les coeurs

 

 

La musique en fête

Pop rock jazz blues et rumba

Fraternisent pour un soir

 

 

Toute la fanfare

Trompettes hélicon tambours

Chantent coeur à coeur

 

Intimité endiablée

Pour oreilles vigoureuses

 

 

Denise Doderisse

 

 

 

 

 

Repost 0
23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 21:30

 

 

 

METTONS QUE JE N'AI RIEN DIT

 

 

Lune ronde œil surpris

atteint de la cataracte

s'enroule d'un voile opaque

Mettons que je n'ai rien vu

 

Plus aucune transparence

La pollution lui retire

toute sa sérénité

Mettons que je n'ai rien dit

 

La neige perd sa blancheur

et la glace se dérobe

Mettons que je m'affole

Allons la nature est bonne

 

Le ciel si bleu et paisible

se déchire constamment

La mer si bleue et tranquille

se déchaîne brusquement

 

Mettons que vous êtes sourds

et que vous n'entendez rien

du printemps avant l'hiver

des saisons qui abandonnent

 

Mettons que je n'ai rien dit

Que les saisons sont précoces

Le temps va rouler sa bosse

faire en tout ce qui lui plaît

 

ne pas se soucier des hommes

Pourquoi s'en préoccuper

Il s'agit de consommer

De consommer ce qui traîne

 

de prendre l'argent d'autrui

D'oublier toute âme en peine

Se prosterner devant tout

Mettons qu'il faut rester zen

 

comme lune qui se reflète

miroir plat dans une eau calme

indifférente aux risées

Mettons que je n'ai rien dit

 

 

Denise Doderisse



 

         Photo Flickr220950027_f5d86403f1.jpg

Repost 0
Published by Denise Doderisse - dans POESIE LIBEREE
commenter cet article
23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 07:18

 

 

 

 

 

Trois chevaux sombres

se découpaient sur

l'horizon nacré

qu’ils ponctuaient tels

points de suspension....

 

Denise Doderisse


Repost 0
Published by Denise Doderisse - dans POEMES COURTS
commenter cet article
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 10:37

LE-JUGE.jpg 

LE JUGE - Composé à partir de matériaux de récupération -

Denise Doderisse ( un petit clic sur GALERIE-EXPO pour le "consulter " ! )

 

 

 


 

On soliloque, on organise des colloques,

sur la Justice ventriloque de l'époque.

France-d'en-bas noircie

France-d'en-haut blanchie.

Les Jugements de Cour cloquent et pendeloquent !

 

Denise Doderisse

 

 

Repost 0
Published by Denise Doderisse - dans POESIE FORMES FIXES
commenter cet article

Présentation

  • : www.lesrosesdelavie.com
  • www.lesrosesdelavie.com
  • : le blog de Denise Doderisse Mes créations (enfin la plupart ) en toute liberté...et selon l'humeur du jour !
  • Contact

Recherche

Archives

Pages