Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2013 7 29 /12 /décembre /2013 19:06

 

 

 


L'encre pleure pour moi

                            déploie sur le buvard

              des cernes annelés

                           halos de pleurs violacés

 

 

Flamme suppliciée

                            que foule avec férocité

ma forte solitude

            surgie de ta désertion

 

Les cernes s'étrécissent        

                 en spires serrées fascinantes

                                 Oublier ton absence

             Me fondre en ce maléfice

 

 

 

Denise Doderisse

Partager cet article

Repost 0
Published by Denise Doderisse - dans POESIE LIBEREE
commenter cet article

commentaires

flipperine 29/12/2013 23:02


comme il est dur d'oublier qq on l'a tjs dans son coeur

Denise Doderisse 06/01/2014 18:58



On n'y parvient jamais d'après ce que je constate et surtout on n'a pas envie d'oublier.



jill bill 29/12/2013 19:24


Bonsoir Denise... et plus forte encore est la solitude quand les peuples sont à la fête et dansent leur joie... sous vos fenêtres, je te souhaite plein de courage en cette fin de l'an... Bien à
toi, jill

Présentation

  • : www.lesrosesdelavie.com
  • www.lesrosesdelavie.com
  • : le blog de Denise Doderisse Mes créations (enfin la plupart ) en toute liberté...et selon l'humeur du jour !
  • Contact

Recherche

Archives

Pages