Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 16:14

 

 

 Il n'y a plus rien entre mes dix doigts

Les chants de printemps heureux et troublants

se sont égrenés sans faire de bruit

Le silence seul par sa mélodie

douce et infinie ravive les traces

d'un tendre passé longtemps oublié

 

 

Il n'y a plus rien entre mes dix doigts

Mais quand le passé se prend à rêver

le long de mes doigts glissent les couleurs

d'un rare arc-en-ciel clair et lumineux

fourmillant d'empreintes en mémoire vives

éclairant la vie et le quotidien

 

 

Alors le jour où entre mes dix doigts

présent et passé ne glisseront plus

et que le futur vite s'estompera

ce sera le signe du dernier départ.

 

 

Denise Doderisse

 * Premier vers en italique de Pierre Reverdy

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Denise Doderisse - dans POESIE LIBEREE
commenter cet article

commentaires

dimdamdom59 25/04/2014 10:34


Bonjour Denise!!!


Je ne te connais pas encore assez, du coup j'ai lu tes commentaires et maintenant je comprends à qui s'adresse ce poème empreint d'une grande mélancolie.


Tu écris vraiment très bien, c'est toujours un plaisir pour moi de te découvrir de fois en fois.


Je te souhaite un doux week-end!!!


Bisous


Domi.

Erin 18/04/2014 23:52


L'écriture parfois est surprenante... elle pense la vie et parfois la vie la rejoint.


Parfois "les bras nous tombent", et nos mains semblent impuissantes... mais quand l'énergie de nos mains faiblit, restent les mains des autres... On parle souvent du regard, mais je pense
que beaucoup de choses peuvent passer par les mains, alors merci pour ce poème. 

Denise Doderisse 21/04/2014 18:14



Merci pour ce commentaire que j'apprécie car je regarde beaucoup les mains- presque autant que le regard- quand je m'adresse à quelqu'un...Et une poignée de mains suffit quelquefois à prendre
conscience des caractéristiques de celui/celle qui vous la serre.



EvaJoe 17/04/2014 16:50


Bonjour Denise,


 


Un texte poignant qui dit adieu à l'être aimé. C'est sobre et si beau, on se souvient de tout.


J'ai lu dans un de tes commentaires que tu l'avais écrit avant sa disparition....


 


Si tu lui l'as fait lire, il a vu que tu saurais vivre malgré ta peine et que tu ne l'oublierais pas.


 


Je t'embrasse et te souhaite une belle fin d'après midi


 


EvaJoe

Denise Doderisse 21/04/2014 18:23



Bonsoir, EvaJoe,


Je ne lui ai pas fait lire...


Mais je pense effectivement qu'il me sera impossible de l'oublier.


 



Martine 15/04/2014 18:58


Bonsoir Denise,


Ecrit avant? Ton inconscient a peut-être capté des signes que ton conscient refusait  de voir.


C'est très beau.


Gros bisous


.


Il n'y a plus rien entre mes dix doigts


Que le souffle ténu de nos doux tête à tête


De nos regards perdus à s'épouser le soir


Souvenir impalpables enracinés au coeur


Le passé, le présent enlaçant le futur


Il n'y a plus rien entre mes dix doigts


Juste la mémoire  de  nos accords argent

Denise Doderisse 16/04/2014 08:54



Bonjour, Martine,


C"était une période où je captais effectivement des signes ...que je ne refusais pas de voir...


Merci à toi et je publie (sans ton autorisation !!!!) ton si beau com-poème


Gros bisous


Denise



flipperine 15/04/2014 18:16


entre tes dix doigts tant que la vie est il y a tjs qq chose et il faut garder espoir

Denise Doderisse 21/04/2014 18:33



"Il faut" n'est guère dans mon vocabulaire intérieur ! Question de personnalité...



Présentation

  • : www.lesrosesdelavie.com
  • www.lesrosesdelavie.com
  • : le blog de Denise Doderisse Mes créations (enfin la plupart ) en toute liberté...et selon l'humeur du jour !
  • Contact

Recherche

Archives

Pages