Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 22:54

 

 

Might you miss me

in the country where you went

Leaving me lonely  and desperate

In a world I so badly hate

 

May you miss me

in the country where you rest

oblivious of real life

and its daily distress

 

Can you miss me

in the country where you repose

A strange one clad in blue

where roses never fade

 

Should I know 

to comfort my wretched soul

day after day

 

 

Denise Doderisse

 

Se pourrait-il que tu souffres de mon absence

au pays où tu es allé

Me laissant seule et désespérée

dans un monde que je hais profondément

 

Se peut-il que tu souffres de mon absence

dans ce pays où tu reposes

oublieux de la vie réelle

et de ses quotidiennes souffrances

 

Peux-tu souffrir de mon absence

dans ce pays où tu sommeilles

Etrange contrée vêtue de bleu

où les roses sont toujours en veille

 

Souffres-tu de mon absence

Se pourrait-il que le savoir

apaise mon âme

en détresse au long des jours

 

Denise Doderisse

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mamylilou 18/06/2013 10:19


Très émotionnel.Celui qui s'interroge est celui qui souffre le plus du silence .Bises

Denise Doderisse 21/06/2013 17:14



Belle et juste remarque. Merci


Bises de Denise



jill bill 18/06/2013 02:48


Bonsoir Denise tourmentée... je ne sais ce que pensent les morts au royaume des morts, souffrent-ils encore après... mais toi si... une abscence qui te ronge, que dire, je ne sais.... bien à
toi, jill

Denise Doderisse 21/06/2013 17:13



Bonjour, Jill/Fabienne, 


Je fais de mon mieux pour que ce poids s'allège mais je n'y parviens pas toujours...Il n'y a malheureusement rien à dire....


Merci de ta sollicitude et bises à toi


Denise


 



flipperine 18/06/2013 00:05


un joli poème mais triste

Denise Doderisse 21/06/2013 17:04



Qu'ajouter ?



Présentation

  • : www.lesrosesdelavie.com
  • www.lesrosesdelavie.com
  • : le blog de Denise Doderisse Mes créations (enfin la plupart ) en toute liberté...et selon l'humeur du jour !
  • Contact

Recherche

Archives

Pages