Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 18:59

TERRE D'EXIL

 

 

 

J'ai quitté le pays

où le soleil se donne

avec générosité

où la nature compatissante

joue l'unisson

avec les humains

où les fleurs s'ensoleillent

de teintes chaleureuses

où le vent folâtre

au long des palmes

où les papillons bourgeonnent

tels étoiles animées

 

Emigrée

sur la planète bleue

au nom trompeur

souffrances d'exil

 

Je suis arrivée

par effraction

émigrée d'un pays

que nul ne connaît

personne ne m'a ouvert les bras

un seul être

qui est parti pour ce pays

sans moi

 

 

Denise Doderisse

Partager cet article

Repost 0
Published by Denise Doderisse - dans POESIE LIBEREE
commenter cet article

commentaires

Edmée 08/07/2013 09:20


Sentiment de rejet ou tout au moins de non accueil. Je connais ça, le comprends et il n'y a pas de solution. Aux USA, en 15 ans, je me suis fait deux amis en tout et pour tout. Une amie belge qui
est partie vivre dans les Landes il y a 40 ans est restée "la Belge", avec un zeste de portes fermées malgré tout. Comme si son essence était différente.


 


Rien à faire je crois, ma chère Denise. Accepter.

Denise Doderisse 09/07/2013 19:37



Oui, accepter, tout accepter :c'est quelquefois au-dessus de mes forces mais je m'y essaie et y parviens le plus souvent


Merci pour tes textes si profonds et qui me touchent tellement



mamylilou 04/07/2013 21:22


Bonsoir Denise


Assez poignant ton poème , mais je trouve que l'accueil, tel qu'il soit, est difficile , sans pour cela venir d'ailleurs . L'impression de n'être qu'une passante avec l'indifférence des gens et
pourtant je suis revenue au pays natal ..Bises

Denise Doderisse 06/07/2013 20:45



Bonsoir, Liliane,


En parlant de venir d'ailleurs, je voulais exprimer le fait que l'on peut se sentir complètement étranger à cette " humanité"!!!!!!Et cette indifférence, je la traduis maintenant par un souci de
résoudre ses propres problèmes, ceux des autres n'intéressant pas !!!C'est ça, "l'humanité"...


Bises à toi



Martine 04/07/2013 07:47


Je rejoins Jill sur ce com'.


Tous les cas de figure existent. L'homme, partout , accueillant ou fermé, parfois pour les mêmes raisons. Couleur, religion, politique, même d'un village à l'autre, d'un quartier à un autre, et
même au sein d'une famille. Cela me frappe et me déconcerte souvent.


Joli poème qui prend au ventre.


Je t'embrasse bien fort chère Denise


Martine

Denise Doderisse 06/07/2013 20:39



Je fais donc la même réponse er évidemment dans ce poème j'évoque mon propre cas ...


Je comprends de moins en moins pourquoi les êtres humains -qui ont tous des problèmes...et le mot est faible ! -  ne parviennent pas à s'ouvrir aux autres : on me rétorque que c'est une
question d'éducation, de culture mais les arguments présentés ne m'ont toujours pas convaincue !!!!!


Je t'embrasse fort


Denise



jill bill 01/07/2013 19:56


 Bonsoir Denise...   Difficile de commenter, notre terre est à fois accueillante et hostile, s'y retrouver seule....  Bien à toi, jill

Denise Doderisse 06/07/2013 20:34



Bonsoir, Jill,


Il y a néanmoins des êtres qui y sont mieux accueillis que d'autres


Bises de Denise



Présentation

  • : www.lesrosesdelavie.com
  • www.lesrosesdelavie.com
  • : le blog de Denise Doderisse Mes créations (enfin la plupart ) en toute liberté...et selon l'humeur du jour !
  • Contact

Recherche

Archives

Pages